En dix jours, il y a eu quatre nouvelles victimes de féminicide en Belgique : Ghislaine, France, Sofie et une femme de cinquante ans dont l’identité est inconnue.

Quatre femmes brutalement arrachées à leur famille par leur (ex-)partenaire. « L'augmentation de la violence contre les femmes et la rapidité avec laquelle les féminicides se succèdent durant ce deuxième confinement nous préoccupent beaucoup, déclare Nadia Moscufo, députée PTB à la Chambre. Des mesures immédiates doivent être prises. Il y a urgence. »